Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu mairie | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie D'ANCENIS-SAINT-GÉRÉON

Recherche

Menu principal

ACTUALITÉS

AccueilRestez informésActualités
Envoyer à un ami

Du street art dans la ville

Publié le 26 octobre 2021
En partenariat avec la ville d’Ancenis-Saint-Géréon et le Théâtre Quartier Libre, le collectif Y’AKA a invité l’artiste Sébastien Bouchard à créer un mini parcours artistique en ville. Les oeuvres sont à découvrir dans le centre-ville et sur les vitrines du Théâtre Quartier Libre.

Fin septembre, l’artiste nantais Sébastien Bouchard a réinvesti plusieurs vitrines du centre-ville avec des peintures originales sur papier, qu’il a ensuite collées. Il en ressort des oeuvres métissées et colorés, qui embellissent les rues et interpellent les passants. Diplômé de l’école des Beaux-Arts de Nantes, Sébastien Bouchard réalise des collages depuis une dizaine d’années. Son thème de prédilection : les portraits hybrides.
Il peint des personnages et y ajoute des motifs floraux ou animaliers. Ce procédé artistique pousse ainsi les passants à questionner leur rapport à l’environnement. Ses oeuvres sont imprégnées des couleurs de l’Afrique et du Brésil, où l’artiste a vécu pendant 10 ans.
« Un tour en ville » est le nom de ce projet initié par le collectif Y’AKA. La municipalité, qui souhaitait développer le street art, a aussitôt soutenu cette initiative. « Ce projet correspond tout à fait à notre volonté de faire sortir la culture hors les murs, de la rendre accessible à tous. Nous ne pouvions que l’encourager ! » explique Fanny Le Jallé, adjointe à la culture et au patrimoine historique.
Si ce parcours artistique est éphémère (les collages se dégraderont dans le temps), la ville compte développer chaque année le street art. De nouveaux artistes seront invités à s’exprimer sur les murs, afin d’inviter les habitants à poser un nouveau regard sur leur cité.



© Sébastien Bouchard
© Sébastien Bouchard
Retour à la page précédente