Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu mairie | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie D'ANCENIS-SAINT-GÉRÉON

Recherche

Menu principal

AccueilVie municipale > Parole aux élusMot des élus de la minorité
Envoyer à un ami

Mot des élus de la minorité

 
BOULEVARD BAD BRÜCKENEAU, UNE DÉMARCHE PARTICIPATIVE

Un an avant les élections municipales 2020, la majorité semble découvrir les vertus de la concertation. Une démarche que nous réclamons régulièrement depuis le début du mandat, soit en conseil municipal, soit dans nos différents mots de la minorité du bulletin municipal.

Dans le mot d’avril 2017, nous avons écrit : «  Le projet de renouvellement urbain du boulevard Bad Brückenau est un enjeu majeur pour l’image de la ville…/… Sa réussite dépendra de la volonté des élus de faire appel à l’intelligence collective, en communiquant le plus largement possible, pour approcher un plus grand nombre d’investisseurs, dans un souci de transparence et de bonne mise en concurrence et en construisant, avec les habitants, des projets qui touchent à leur avenir et à leur quotidien ».
Lors de l’approbation du PLU au conseil municipal du 16 juin 2014, nous avions dit : « L’urbanisation plus compacte ne pourra se construire sans concertation avec les habitants. En amont de tout projet urbain collectif, le dialogue citoyen sera essentiel pour garantir un développement et une évolution partagée des quartiers ». Souhaitons que cette prise de conscience tardive de l’intérêt d’une telle démarche ne soit pas une simple opération de « com’certation » pour près de 22 000,00 € TTC, mais un véritable levier pour une démocratie participative et une reconnaissance de l’expertise citoyenne. Nous veillerons à ce que les propositions et les préconisations des participants se traduisent de manière concrète dans les futurs aménagements.

Orientations budgétaires 2019-2020
Grâce au dynamisme des acteurs économiques du territoire et aux contribuables, la commune d’Ancenis-Saint-Géréon a les capacités financières, plus que d’autres collectivités, de répondre aux besoins de ses habitants, des associations et tous les acteurs du développement.

C’est avec les impôts, ceux versés par les entreprises à la COMPA, pour un montant total de plus de 25 M€ (dont plus de 6,5 € reversés à la commune) et ceux payés par les contribuables de la commune pour un montant total de 6 M €, que la commune est à même de proposer des services publics et des infrastructures, telles que ceux programmés en 2019, notamment la piste d’athlétisme et l’aménagement de la rue des vignes. Il est difficile de se passer de ce qui est aujourd’hui financé par l’impôt.
Pourtant les contribuables ont le sentiment que les impôts sont injustes, et que l’effort fiscal est inégalement réparti. Pour y répondre, les gouvernements successifs ont choisi de diminuer les impôts y compris ceux des plus aisés et de baisser les dépenses publiques au détriment de la qualité du service rendu au plus grand nombre. Souhaitons qu’à l’issue du grand débat, le gouvernement mette en œuvre une plus grande justice fiscale demandée par les contribuables, pour lutter contre les inégalités qui aujourd’hui menacent la cohésion de notre société.

Localement, nous devons également veiller à une plus grande justice fiscale. Concernant les taux, nous notons avec satisfaction la neutralisation des taux d’imposition 2019. Mais c’est bien connu, avant les élections municipales, certaines équipes majoritaires préfèrent stabiliser les impôts, quitte à les réaugmenter ensuite.

Il serait également souhaitable que la valeur locative cadastrale d’un bien servant de base d’imposition soit identique pour une même catégorie d’immeuble qu’il soit situé sur l’ancienne commune d’Ancenis ou celle de Saint-Géréon.

>> Contacts : Rémy ORHON, Emmanuelle DE PETIGNY, Florent CAILLET, Myriam RIALET, Laure CADOREL et Mireille LOIRAT
- Tél. 06 79 14 60 17
- Mail : ancenis.elus.minorite@gmail.com
- Site : www.ancenis-minorite.fr

 Haut de page