Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu mairie | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie D'ANCENIS-SAINT-GÉRÉON

Recherche

Menu principal

ACTUALITÉS

AccueilRestez informés > ActualitésReconfinement : les mesures à Ancenis-Saint-Géréon
Envoyer à un ami

Reconfinement : les mesures à Ancenis-Saint-Géréon

Publié le 6 novembre 2020
La mairie mobilisée face au Covid-19.

Mise à jour le 4 novembre 2020

Suite aux annonces par le Président de la République et le Premier Ministre du nouveau plan de confinement, la municipalité et les services municipaux se sont mobilisés pour proposer un ensemble de mesures. Il s’agit d’accompagner au mieux les habitants pendant cette période tout en appliquant les règles qui s’imposent. Le gouvernement a décidé que le confinement durerait au moins jusqu’au 1er décembre avec une première évaluation à la mi-novembre.

La mairie reste ouverte

La continuité des services municipaux sera assurée. Le télétravail, quand il est possible, sera appliqué pour respecter le protocole sanitaire et protéger les personnels à risque. Les horaires d’ouverture de la mairie et de ses annexes restent donc les mêmes. Pour éviter le brassage de la population dans les espaces d’attente et dans les bureaux, il est demandé de prendre rendez-vous au préalable par téléphone :
- à la mairie au 02 40 83 87 00 - mairie@ancenis.fr
- au service urbanisme et technique au 02 40 83 87 06 ou urba@ancenis.fr Plus d’infos
- au service à la population (enfance, sport, scolaire, jeunesse) au 02 40 83 87 07
- au CCAS au 02 40 83 87 03

Les différents modèles d’attestations sont disponibles sur cette page


Un protocole renforcé dans les écoles

La mairie s’est mobilisée pour mettre en œuvre le nouveau protocole sanitaire. Elle s’efforce aussi d’accueillir les enfants dans les meilleures conditions possibles. Le protocole en vigueur au niveau de l’accueil périscolaire est maintenu et amélioré pour répondre encore davantage aux exigences nationales.
Dans les restaurants scolaires, le non-brassage entre écoles, déjà en vigueur par précaution depuis la rentrée scolaire, est également renforcé. Les tables sont davantage espacées ; il y a des zones par classes et des chariots identifiés par école pour le self. Le nettoyage des locaux est également renforcé.

Le port du masque étant devenu obligatoire pour les enfants de classes élémentaires, la mairie a décidé de distribuer un premier masque en tissu dès la semaine de rentrée. Une commande complémentaire a été passée à Erdre-et-Loire Initiatives (entreprise locale) pour fournir, courant novembre, un second masque à chaque élève.


Réglementation

ÉVÉNEMENTS ANNULÉS
Les spectacles au Théâtre Quartier Libre ainsi que les événements et animations prévus par la ville au mois de novembre sont annulés ou reportés. C’est notamment le cas des semaines de la démocratie locale, de la Corrida, de la semaine européenne de réduction des déchets, des repas des aîné·es ainsi que la cérémonie patriotique du 10 novembre avec les CM2 de la commune.

MARCHÉS OUVERTS
A ce jour, les marchés restent ouverts mais sont limités aux commerces alimentaires et à ceux qui vendent graines, semences et plants. Le marché du samedi se tiendra place Saint- Pierre.

ÉQUIPEMENTS FERMÉS
Les équipements municipaux (stades, salles de sport, Théâtre Quartier Libre, salles polyvalentes et de réunion) sont dorénavant fermés (décret N°2020-1310 du 29 octobre 2020). Ils peuvent néanmoins être utilisés pour les activités scolaires et périscolaires municipales. Les WC publics sont fermés.
Théâtre Quartier Libre
Une permanence téléphonique est mise en place pour la billetterie aux jours et horaires habituels : 02 51 14 17 17. Plus d’infos
Équipements intercommunaux
Retrouvez les informations concernant l’ouverture des équipements gérés par la COMPA (médiathèque, piscine, déchetterie...), sur le site internet www.pays-ancenis.com

PARCS ET JARDINS OUVERTS
Les parcs, jardins et Jardins familiaux sont ouverts et accessibles.


Soutien aux commerces

Les décisions prises dans le cadre du nouveau confinement fragilisent fortement les commerces de proximité, notamment à l’approche des fêtes de fin d’année qui représentent pour eux jusqu’à 50 % du chiffre d’affaires.
Le manque d’équité entre les différents types de commerce a été dénoncé par le maire qui a réclamé des mesures correctives. Une lettre au Préfet et un voeu du conseil municipal ont été envoyés aux autorités préfectorales et gouvernementales.
La mairie continue à soutenir les commerçants et leurs associations, notamment au niveau de la communication, afin d’inciter les habitants à acheter localement grâce au Click & Collect ou à la prise de rendez-vous, ou encore à attendre la réouverture des commerces dits « non essentiels » pour leurs achats de Noël.
Le recensement des commerces ouverts, proposant le Click & Collect ou encore la livraison à domicile sera bientôt disponible sur le site internet de la ville.


Solidarité : attention aux plus fragiles

Les personnes âgées, isolées, handicapées, en situation de grande précarité sont au coeur de l’action municipale. Dans un premier temps, un courrier sera envoyé à toutes les personnes de plus de 70 ans pour leur rappeler que la mairie est à leur écoute et répondra à leurs besoins : aide pour les courses, démarches administratives, rupture de l’isolement, etc.
Les personnes éprouvant le besoin d’être accompagnées peuvent également se faire connaître auprès du CCAS (02 40 83 87 03). La chaîne de solidarité est réactivée et un appel aux bénévoles est lancé pour accompagner les personnes ayant des besoins particuliers. Chacun et chacune peut d’ores et déjà se signaler auprès du CCAS.
Le maire proposera également dans les prochains jours aux acteurs de terrain et associations caritatives de participer à une réunion de travail pour répondre aux besoins liés à la période de confinement.


Associations : une enquête est lancée

La situation actuelle et la longue période d’inactivité ont grandement fragilisé les associations, notamment celles qui emploient des personnes. Aussi, la municipalité a lancé une enquête auprès des associations de la ville pour dresser un état de la situation. De plus, les associations sont régulièrement tenues informées de l’évolution des dispositifs règlementaires.


Situation sanitaire : une veille permanente

Une cellule de crise, composée de sept élu·es, se réunit chaque semaine pour faire le point sur la situation.
Le maire, Rémy Orhon, est en lien permanent avec les autorités sanitaires (Préfet, Agence Régionale de Santé), la direction de l’hôpital et d’autres professionnels de santé (laboratoire) pour analyser l’évolution de la situation et prendre les mesures adaptées.
La progression du virus est réelle à Ancenis- Saint-Géréon sans atteindre à ce jour les niveaux de Nantes Métropole ou de Châteaubriant, par exemple.
Le maire a ainsi fait savoir qu’il était prêt à mettre des locaux à disposition, si nécessaire, pour un centre de dépistage temporaire.

 Haut de page