Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu mairie | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie D'ANCENIS-SAINT-GÉRÉON

Recherche

Menu principal

AccueilVie culturelle > Le Théâtre Quartier Libre > Agenda culturelSI LOIN SI PROCHE [Spectacle annulé]
Envoyer à un ami

SI LOIN SI PROCHE [Spectacle annulé]

Le 27/03/2020

Heure : 20h30
Lieu : Théâtre Quartier Libre

Sous la forme d’un récit croisé "Si loin Si proche" nous raconte le rêve d’un retour en terre promise. Un conte épique, drôle et émouvant entre théâtre et musique.

Abdelwaheb Sefsaf sert un délicieux récit épique, drôle et émouvant d’un enfant qui lui ressemble. Huitième d’une famille de dix enfants, il vit en France avec son père, passionné par la politique et l’Algérie, et sa mère qui s’intéresse à la variété et l’éducation. Il raconte avec humour fait d’autodérision et de fatalisme la tentative ratée d’un retour en "terre promise". Dans un contexte difficile, il témoigne des difficultés et des injustices pour n’en garder que l’art d’aimer et la joie de l’enfance.

© Renaud Vezin
© Renaud Vezin

Au catalogue de la chanson française, Aligator investit la « world-électro ». Un flirt transgressif qui mène le groupe à la croisée des chemins entre accent traditionnel et résonance électronique. Ses influences vont de Dead Can Dance à Nusrat Fateh Ali Khan en passant par Erik Satie. Les chansons sont des décors, des horizons naïfs tracés à la craie sur un tableau noir. Il s’en dégage une poésie douce-amère, une nostalgie joyeuse, un lyrisme brut, un rayonnement électromagnétique, un cirque musical à l’émotion festive. Avec ses douze nouvelles compositions, Si loin Si proche s’inscrit dans une volonté de résister à la perte de liberté et d’insouciance et exprime la force d’une musique qui fait exploser les frontières. Le registre vocal d’Abdelwaheb Sefsaf est spectaculaire. Au chant en français et en arabe, il passe d’une voix de gorge d’une douceur extrême aux scats vocaux les plus fous. Avec Nestor Kéa et Georges Baux, multi-instrumentistes d’exception, ils imaginent une oeuvre naïve, délicate, truculente, irrévérencieuse et engagée en fabriquant un folklore du futur.



Texte et mise en scène Abdelwaheb Sefsaf. Claviers, guitare, chœurs Georges Baux. Live-machine, guitares, themerin, chœurs Nestor Kéa.

Durée : 1h15 - dès 12 ans
Tarifs : plein 16€, réduit 14,50€, abonné 13€, jeune 8€, abonné jeune 6€